The Dark Side of the Spoon

Faisons un bon de 20 ans en arrière : 1991. Période d’apogée des Atari ST et autres Amiga 500, 2 micro-ordinateurs assez proches techniquement. En passant, quand on voit ce que savait faire un PC de l’époque, on se demande ce qui s’est passé pour qu’ils se fassent bouffer….
Bref, à l’époque, c’est un peu la guéguerre technologique pour montrer qui a la meilleure machine, la bataille se jouant surtout au sein de la démoscène, des barbus qui connaissaient ces machines jusque dans leurs plus profondes entrailles pour n’en retirer que le meilleur.

darkside_of_the_spoonLa démo qui m’a le plus marqué est sans aucun doute celle d’Unlimited Matricks (ULM) : The Dark Side of the Spoon.
Plus qu’une démo, c’est une mégadémo. But what’s the difference between a chicken and a house?

Une mégadémo est simplement une démo qui permet de jouer d’autres démos, elle est presque un jeu vidéo puisque nécessite l’interaction de l’utilisateur.

Après une séquence de chargement agrémentée de musique digitalisée, nous nous retrouvons à diriger un petit lion aillé dans une pièce avec de nombreuses portes, chaque porte donnant accès à une démo.

Là où la prouesse est énorme, c’est que tout ça tient sur une disquette de 720ko alors qu’une photo sortie d’un apn d’aujourd’hui n’y tiendrait pas.

Voici le bijou et ses ornements
Intro & Menu

Cannibalistic Deforgy

Parallax Fullscreen Distorter (Ma préférée musicalement parlant)

Overscan 3D

The Playfield

The Respectables

The Twiddle
qu’on peut retrouver sur WAB en HTML5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *