Arte, la dette, la finance…. un jour sans fin

monnaieÇa y est, j’ai terminé le visionnage du énième documentaire d’Arte sur la méchante finance qui fait que nous pourrir la vie depuis l’arrivée des néo-ultra-libéraux (à la 17e minute).

Je commence sévère mais je ne peux nier que, pour une fois, ce doc n’est pas le pire et qu’il évoque et époussette certains faits important comme l’abolition de l’étalon-or par Nixon. Je dis époussette car ce fait, extrêmement majeur dans l’histoire économique, est tout juste survolé. C’est donc bien l’État le fautif de la situation actuelle et non pas une victime comme ces documentaires le laissent TOUJOURS supposer. En savoir plus sur l’étalon-or

Comme la coutume le veut, nous assistons donc à une revue chronologique de l’histoire de la finance et de la dette. Sont donc conviés des intervenants notoirement connus pour être à la gauche du diagramme de Nolan, Karine Berger (députée socialiste), Bernard Maris (l’économiste Oncle Bernard de Charlie Hebdo) et le fumeux Piketty auréolé de son succès en librairie dont les théories se fracassent contre le mur de la réalité. Bref, encore une fois un documentaire pondéré, chargé de biais et frôlant la neutralité idéologique.

Sur ce sujet, aurait très bien pu être interrogé Pascal Salin, le  » spécialiste de la théorie monétaire et de la finance publique » dixit wikipédia… mais non…

Il ne faut que quelques minutes pour comprendre que « la finance est devenue le maître », que le rapport de force est passé de la puissance publique aux banques, etc.

Quelles sont donc les solutions évoquées pour résorber ce problème de dettes:

– L’inflation
Eh oui, l’inflation c’est magique, ça a déjà fonctionné, ça permet de noyer la dette sous la dévaluation !! Yiihaa !
Sauf que l’inflation, c’est la planche à billet et la planche à billet a le don de ne profiter qu’à ceux qui les recoivent. L’appauvrissement généralisé comme solution?? Super pour des gens qui prétendent défendre la veuve et l’orphelin.

– La croissance
Croire en une croissance qui arriverait comme par magie vu les carcans dans lesquelles sont nos entreprises relève de la pure foi 🙂

– Baisse de l’augmentation des dépenses publiques
Mfffff j’ose même pas commenter….

– Effacer la dette
Pour le coup, c’est une vrai question. Est ce qu’il est normal et moral qu’une créance ne soit pas recouvrée?
Si je prête de l’argent à quelqu’un, j’ai confiance en sa capacité de remboursement. S’il ne me rembourse pas tant pis pour ma pomme. C’est le risque inhérent au crédit, le prêteur prend sa responsabilité.
Le problème de la dette publique est d’une part que les contractants ne sont pas responsables de leurs actes et, d’autre part, que les créanciers sont aussi les contribuables.
Doit on procéder à un impôt sur le contribuable français quand ce sont des politiciens grecs qui ont fait joujou avec leurs « sujets »?

« Ouiiii mais t’es pas solidaiiiire, toussssaaaa »
Ce n’est pas un problème de solidarité mais bien un problème de responsabilité.

La première chose à faire pour résoudre cette histoire de dette n’est elle pas que chacun prenne enfin ses responsabilités?
Que les politiciens assument les décisions qu’ils prennent.
Que les banquiers assument les risques qu’il prennent.
Que les personnes intègrent que l’argent sur leur compte en banque ne leur appartient pas, que c’est une dette que la banque a envers eux et qu’il faut en assumer les risques. (on reboucle sur l’étalon or)
Oui cela risque de faire mal mais plus on attendra, plus dure sera la chute…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *