C’est la criiiiise, bis repetita

On y est, ce sera peut-être la séquence des jours prochain. Non je ne parle pas du n-ième recasagemaniement ministériel de François, je parle de la bourse qui se ramasse en beauté. Mais la bourse, petit rasta, ce n’est pas que les grands actionnaires, ce sont nos économies, ces centaines d’heures de travail mises en épargne en espérant un peu de rendement qui perdent leur valeur comme peau de chagrin.

Parmi les raisons évoquées, celle qui me semble la plus probable est la décision politique des banques centrales de baisser les taux d’intérêts en dessous de zéro.
Imaginez, vous avez besoin de 100€ et au lieu de rembourser 110, la banque centrale vous dit « Vas-y, c’est bon, les 10 sont pour moi, rends moi 90 😉  »
Le « moi », étant bien sûr moi, toi, tes parents, tes amis, qui venons encore une fois de nous faire voler à coup de pelleteuse une partie de notre pouvoir d’achat.
Bien évidemment, comme à chaque fois qu’on joue avec la monnaie, on crée des distorsions de marché. Autrement dit, on achète des choses qu’on aurait jamais acheté parce qu’il n’aurait pas été rentable de le faire, il se forme une bonne vieille bulle. Et quel est le destin d’une bulle??

J’entend déjà les ArteAddicts : « Ouiiii la finance apatriiiiiide toussaaaaaa ». Ok, la finance n’est pas toute rose mais ce n’est pas la finance qui prend les décisions de « déblocage » par-ci, « assouplissement quantitatif » par là, ce sont bien les zompolitiques et leurs copains.

Quel devrait être la réaction face à une éclatement de bulle?

RIEN !!!!

Car ne rien faire, c’est permettre à la correction de se faire et revenir à une situation plus saine. Or gageons que nos sbires, pensant à leur réélection, essaieront une nouvelle fois de faire n’importe quoi pour montrer qu’ils s’occupent bien de nous. Et tout comme « les mêmes causes ont toujours les mêmes conséquences », c’est en faisant n’importe quoi qu’on obtient n’importe quoi voir pire. humhum

Combien de temps ce cirque va-t-il encore durer? Combien de personnes dans la merde faudra-t-il pour que les français comprennent qu’ils n’ont pas besoin d’être gouvernés, maternés, dorlotés? Que la source de leurs problèmes provient justement de ceux qui les génèrent…

Comme dirait l’autre, This will not end well…

Je vous encourage à consulter et vous abonner à la toute nouvelle École de la liberté, vous y trouverez des cours, des vidéos, des livres. C’est vraiment très intéressant, il y en a pour tous les niveaux.

Et aussi pour se tenir au courant de l’actualité en 3 minutes, abonnez vous à la revue de presse de Marc Fiorentino

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *