Le guide ultime des clignotants et des rond-points

Demandez à plusieurs personnes les règles à appliquer dans un rond-point, il est fort probable que vous obteniez autant de réponses différentes que d’interlocuteurs.

Pourtant, la réponse est extrêmement simple. Il suffit juste de voir le carrefour à sens giratoire différemment, non pas comme une intersection classique dans laquelle on tourne en rond mais plutôt comme une autoroute avec ses entrées et ses sorties.

Explications

Prenons un rond-point classique.

Il est constitué d’une route circulaire sur laquelle sont connectées 4 routes à double sens. Ce qui donne 4 entrées et 4 sorties.

Imaginons qu’avec une bonne paire de ciseaux on coupe la route circulaire pour la dérouler un peu, on obtient à peu près ça. (On peut aussi le faire avec une guirlande bon anniversaire 😉 )

 

Un rond-point c’est donc une route principale et des intersections qui se suivent.

C’est bien beau mais les clignotants dans tout ça?

Maintenant que le rond-point est « déroulé », on se rend compte que,  qu’on veuille aller à gauche, tout droit ou à droite, ça n’a pas de sens. En fait, tout ce qu’on veut faire c’est aller à la première, deuxième ou troisième sortie. Les GPS nous le disent très bien d’ailleurs.

Chaque sortie est en fait une intersection classique, la route circulaire étant la route prioritaire.

L’article R412-9 du Code de la route précise que:

Chaque manœuvre de changement de voie à l’intérieur du carrefour à sens giratoire reste soumise aux règles de la priorité et doit être signalée aux autres conducteurs.

Autrement dit, dans un rond-point, on fait comme ailleurs.

Du coup, la question du clignotant ne se pose plus.
On le met quand on change de file,
On le met quand on change de route,
On ne le met pas quand on reste sur sa file.

Et les rond-points à plusieurs voies alors?

Un rond point à plusieurs voies, c’est ni plus ni moins la même chose qu’une route à sens unique à plusieurs voies, comme sur autoroute.
On entre par la file de droite et si on veut prendre une file plus à gauche alors on met son clignotant. Simple.

La question est surtout celle du placement. Dois-je me mettre à gauche si je fais plus de la moitié du rond point, etc.

En fait, cette histoire de placement est surtout un problème de fluidité du trafic. Si on reprend le schéma « déroulé », ça parait normal de se mettre le plus à gauche pour laisser les autres s’insérer tranquillement dans la circulation. Tout comme rester sur la file de droite alors qu’on prend la sortie suivante.

En tout cas, rien n’empêche de rester sur la file de droite et faire 50 fois le tour sans mettre de clignotants.

Credits: Rond-point conçu par Freepik