L’animal libéral est il un grand naïf?

Liberté-DelacroixGaspard Koenig était invité dans l’émission Zemmour & Naulleau. L’idée générale que j’ai retenu de ces deux compères est qu’un libéral est une sorte de grand naïf déconnecté de la réalité capitalistique -insérez ici tous les mots en ultra et néo que vous connaissez- du monde moderne, un « idiot utile ». Ce débat,  montre encore une fois qu’au delà du gauche-droite habituel où finalement tout le monde est socialiste selon la clientèle, le vrai clivage des idées se positionne sur l’axe Plus d’État/Moins d’État, Étatistes contre libéraux, (m/p)aternalisme contre responsabilité individuelle, gaspillages contre efficience économique.

Pour en revenir à la naïveté, peut-on alors dire que la DDHC de 1789 est un document naïf? Peut-on dire que les Lumières étaient de grands naïfs? Vouloir une réelle égalité en droit des individus est il naïf?
Voici deux vidéos qui vous permettrons peut-être de vous faire une idée si on outrepasse le coté un peu péremptoire de Naulleau.

L’autre est une vidéo relayée par l’Institut Coppet qui présente rapidement la philosophie de la liberté.

Alors, naïf ou pas?