Nike+ déconne avec Firefox

Quand j’ai suffisamment de motivation et pas de douleur au pied, j’utilise l’appli Android Nike+ pour faire mon suivi d’activité running. Bon ok, c’est pas la meilleure dans le genre mais j’aime bien.

Depuis quelques temps, j’éprouvais certaines difficultés d’identification sur le site web Nike+, comportement étrange vu que sous Chrome il n’y avait aucun problème.

Si vous êtes dans le même cas, avant d’accuser les devs de Nike de fomenter un complot visant à favoriser les Chromophiles, désactivez votre uBlock ou autre AdBlock et laissez la magie opérer.

Just do it

2016

Elle est arrivée. Qui ça? La nouvelle année bien sûr.

Comme à l’accoutumée, cette coquine se pointe avec son paquetage de vœux et bonnes résolutions, mais pas seulement. On y trouve aussi un bilan de l’année écoulée.

Dans la boite du bilan personnel, une année chargée d’émotion et de gros changements.
Un déménagement, les Mamuths quittent les collines du Perche pour les cieux plus ensoleillés de la capitale Occitane.
Un chat… no comment…
Un mariage et des vacances au Portugal, #BackToTheRootsAfterDecades
Coté sportif, coup de mou sur le running, dont le rythme n’était déjà pas très intensif mais une douleur chronique entre les métatarses n’aide pas à se motiver. En revanche, découverte sympa du programme Freeletics et son coach virtuel. Les résultats sont plutôt étonnants avec une perte de poids de 6 Kg (avant les fêtes 😉 ) , un renforcement musculaire et une souplesse que je crois n’avoir jamais connue. J’arrive enfin à toucher mes pieds Yeeaaaaaahh !

Le bilan professionnel est plus mitigé puisque contraint de démissionner et désormais affilié au pôle emploi, je découvre les joies et angoisses de trouver un job après 15 ans de spécialisation dans un domaine aujourd’hui obsolète. Malgré l’environnement économique plutôt dynamique de la région, les SSII ESN recrutent sur projet et des profils plutôt pas chers.

Quelles perspectives pour 2016?

D’abord démarrer cette activité de freelance qui me démange depuis des années, c’est à mon avis le meilleur moment pour le faire. Il y aussi des projets plus personnels dans les domaines de la cuisine et de l’automobile que j’aimerai lancer, s’attaquer en VTT aux collines du Gers, ce journal à alimenter et pourquoi pas lancer une chaîne Youtube (merci de ne pas rire).
Aussi, reste à dépasser le plus gros obstacle pour réaliser tout ça, moi-même.

Bref… A toi public, lecteur, ami, frangin, cousin, femme, enfant, je te souhaite que chaque journée de cette année 2016 pleine de réussite, d’impôts, de bonheur et de bonne santé.

Bisous bisous