Mr Money Mustache

Voici un blog que j’ai découvert il y a pas mal de temps déjà, plutôt bien fait et très intéressant.

mrmoneymustacheCe blog raconte l’histoire d’un canadien passionné de voitures, Mr Money Mustache, parti aux États-Unis, qui a pu pratiquer le « Early retirement », c’est à dire prendre sa retraite en 2005 à l’âge de 30 ans, et ce, sans être né avec une cuillère d’argent dans la bouche.

Son crédo? La frugalité, ou l’indépendance financière par la Badassitude.

Au fil des articles, il montre comment il a pu s’assurer un revenu suffisant pour subvenir à ses besoins sans jamais avoir à se serrer la ceinture. Ces « règles » sont, sommes toutes, que des règles de bon sens, il n’y a pas de formule magique.

Le contexte, très américain, est spécifique. Reste à savoir si c’est applicable en France où plus de 50% du salaire versé par un employeur est phagocyté par la « solidarité » qui nous oblige à partir en retraite de plus en plus tard… bref, ce n’est pas le sujet. La marge de manœuvre en est d’autant plus réduite.

Pour les curieux et anglophones, le mieux à faire pour commencer baaaah c’est de commencer par le premier article. Pour les plus pressés, par la page « From Zero to Hero in one blog post« .

Une remarque toutefois. Si sa rente est si « facile », c’est aussi parce que derrière il y a des entreprises qui font de bons bénéfices induits par la (sur)consommation des cigales. La frugalité fonctionnerait elle si tout le monde la pratiquait?

Bonne lecture.

 

Le revenu universel

Logo-GLAu risque de choquer tous les ayatollahs de l’anticapitalisme primaire pour qui toute la misère du monde n’est que la faute aux néo-ultra-libéraux mangeurs d’enfants, voici une proposition qui de prime abord semble venir du coté gauche de l’échiquier politique mais n’en est pas moins très libérale, c’est le revenu universel.

En quelques mots, le principe est très simple comparé aux usines gazières d’aides et allocations diverses.

Chaque individu, adulte et enfant, perçoit un revenu minimum suffisant pour subvenir aux besoins primaires et ne pas tomber dans la haute précarité. C’est un « filet de sécurité » universel.

Ce revenu est en fait un crédit d’impôt. Il est financé par l’impôt sur le revenu et est inconditionnel. Son allocation est seulement fonction du revenu. Il n’y a pas de seuils, pas de tranches, pas de conditions et donc pas les effets néfastes habituels, paternalismes, discriminations, opacités, effets d’aubaine, aléas politiques…
Ce système est aussi bien plus simple à gérer donc moins couteux pour la société.

L’ étude complète en PDF à télécharger

Question subsidiaire : Et vous, quel libéral êtes-vous?