Récupérer ses fichiers d’Ubuntu One – Updated !

Ubuntu OneAuparavant impossible, on peut désormais récupérer l’archive complète depuis l’interface web d’Ubuntu One.

Ou directement depuis ce lien

 

dixit Canonical:

The previously announced option of downloading your files as a zip file is producing unreliable results for a small number of users and therefore we have removed that option. If you already retrieved your files as a zip file, we encourage you to check for the validity of the zip file contents.

Ainsi donc, voici la version 2 de « Comment récupérer ses fichiers d’Ubuntu One »

Pour ça, et si vous voulez toujours utiliser une solution similaire à U1, il vous faut 2 choses :

– un compte chez Copy (15Go gratuit, un client Windows, Mac, Linux, et j’en passe)

– un compte chez Mover, une plateforme de transfert de données à base de connecteurs

Procédure

– Créer les 2 comptes, dans l’idéal, laissez un onglet pour chaque site. Ne pas oublier de valider les mails de confirmation reçus.

Il est possible de faire le transfert directement depuis Mover mais ça n’a pas fonctionné pour moi (pb de token). Voici ma manip.

– Aller dans l’interface de Copy, lien Menu > Migrate from another service

copymenu

– Lors du choix du service source, choisir Other. Et confirmer l’ajout et les permissions de l’application  Mover.io dans Copy.

– Si tout se passe bien, l’interface de Mover devrait s’ouvrir. Il suffit alors de choisir comme source Ubuntu One.

– Lancer le transfert via le bouton Run

movertransfert

On peut ensuite suivre l’évolution du transfert depuis l’onglet Activity

moveractivity

Simple comme bonjour 🙂 qd tout fonctionne…  🙁

Il semble y avoir des problèmes avec certains répertoires extérieurs au dossier UbuntuOne d’origine ou aux dossiers imbriqués. En ce cas et même en cas de succès, regarder dans le transaction log, créer les répertoires manuellement dans Copy et relancer le transfert via le bouton Changes&Failures. Il m’a fallu 4 tentatives pour en venir à bout.

Autrement, vous pouvez créer une machine virtuelle avec une install d’ Ubuntu 13.10 et tout synchroniser. Le transfert des fichier pouvant alors se faire entre l’hôte et l’invité par réseau ou dossier partagé. C’est toujours mieux que télécharger les fichiers un par un depuis le site U1

Utiliser les noyaux standards sur un Kimsufi OVH

OVHContexte

Mise à jour d’un serveur Kimsufi installé sous Ubuntu 12.10 vers 13.04.

Problème

Plantage lors de la mise à jour de GRUB avec le genre de message suivant

/usr/sbin/grub-probe: warning: disk does not exist, so falling back to partition device /dev/sda1.
/usr/sbin/grub-probe: error: cannot find a GRUB drive for /dev/sda1. Check your device.map.

Dans un cas, comme ça, je sais pas vous mais moi je me dis que c’est mal barré pour un reboot.

De plus, les noyaux standards ne sont pas installés, il faut donc le faire.

Résolution

Pour commencer, installer le paquet linux-image-server, au moins c fait, on en parle plus.

Vérifier l’existence du fichier /dev/sda, il ne devrait pas exister. S’il existe, cet article ne vous servira probablement pas.

Autrement, il faut le créer

#cd /dev
#mknod sda b 8 0

La commande « parted /dev/sda print » devrait renvoyer qqch comme

Model: ATA ST1000DM003-9YN1 (scsi)
Disk /dev/sda: 1000GB
Sector size (logical/physical): 512B/4096B
Partition Table: msdos

Number  Start   End     Size    Type     File system     Flags
 1      2097kB  21,5GB  21,5GB  primary  ext4            boot
 2      21,5GB  1000GB  978GB   primary  ext4
 3      1000GB  1000GB  538MB   primary  linux-swap(v1)

Lancer « update-grub » et vérifier que les erreurs de grub-probe ont disparu

Il reste désormais une chose à régler avant de tenter un reboot. En effet, le noyau ovh sera celui qui sera lancé par défaut même avec d’autres plus récents. Il nous faut donc déplacer le fichier 06_OVHKernel

#mkdir /etc/grub.bak
#mv /etc/grub.d/06_OVHKernel /etc/grub.bak

et pour finir

#update-grub
#reboot
#pray

Source d’inspiration